Dermatologie CHIRURGIE

TUMEURS CUTANÉES
CORRECTION DES CICATRICES
HYPERHIDROSE

TUMEURS CUTANÉES

Les tumeurs (ou lésions) cutanées sont des tâches ou dès excroissances de la peau, de taille, de formées de couleur variables. Elles peuvent se situer sur l’ensemble de la face ou du corps. Chaque type cellulaire contenu dans la peau est capable de se transformer en tumeur bénigne ou maligne; il existe donc un grand nombre de tumeurs cutanées, allant du simple « grain de beauté  » à la tumeur très rare.
D’autres lésions purement bénignes peuvent être retirées parce qu’elles sont gênantes,soit du fait de frottements ou d’irritations, soit pour des raisons purement esthétique. Elles peuvent apparaître au cours de la vie ou être présentes dès la naissance. Elles sont le plus souvent diagnostiquées par un dermatologue ou par votre médecin traitant qui demande à un chirurgien plasticien d’en réaliser l’exérèse.
L’exérèse d’une tumeur cutanée, qu’elle soit petite ou grande, reste avant tout un acte chirurgical qui nécessite le respect de certains principes.
Comme toute chirurgie, elle doit être pratiquée dans de bonnes conditions techniques( locaux adapté, éclairage, instruments) et d’hygiène ( asepsie du patient, lavage des mains du chirurgien, port de gants stériles, masque….)
L’exérèse chirurgical doit enlever la lésion de façon complète avec souvent des marges de sécurité de peau saine. Une analyse histologique de la lésion est systématique car seul cet examen permet de confirmer le caractère Bénin ou malin de la lésion.
Cette analyse permet dans certains cas d’évaluer l’agressivité de la tumeur. Lorsqu’il s’agit d’une lésion de grande taille ou mal située ou si le caractère malin n’est pas certain, votre chirurgien peut être amené à réaliser une biopsie afin d’identifier la lésion. En effet, la technique chirurgicale et les procédés de reconstruction peuvent être différents en fonction du type de lésion.
Un délai de plusieurs mois (parfois jusqu’a un à deux ans) est nécessaire pour apprécier l’aspect définitif de la cicatrice.
Il faut bien comprendre que la cicatrisation reste un phénomène aléatoire dont la qualité ne peut en aucun cas être garantie. La parfaite maîtrise technique d’un chirurgien plasticien qualifié et spécifiquement formé à ce type d’intervention permet de mettre toutes les chances de son côté mais ne supprime pas cet aspect aléatoire.

Correction des cicatrices

Une cicatrices est la parties visible résiduelle d’une lesion du derme après que le tissu se soit réparé, suite à une incision au cours d’une opération ou après une blessure.
La cicatrisation fait partie intégrante du processus de guérison.
À part les lésions très mineures, chaque blessure (après un accident, une maladie, ou un acte chirurgical) engendre une cicatrice plus ou moins importante. Le tissu cicatriciel n’est pas identique au tissu qu’il remplace et est habituellement de qualité fonctionnelle inférieure. Il est impossible de faire disparaître complètement une cicatrice, que ce soit par la chirurgie ou par tout autre moyen (pommades, tatouages, peeling, laser…).
Le but d’une reprise chirurgicale est de remplacer une cicatrice » vicieuse » ( présentant un vice, une anomalie) par une nouvelle cicatrice que l’on espère moins gênante et plus discrète.
Dans la plupart des cas, ne peuvent être traitées que les cicatrices stabilisées, au termes de leur évolution naturelle (6 mois à 2 ans).
Durant toute son évolution, il est important de prendre soin de votre cicatrice afin qu’elle devienne la plus discrète possible: il faut la protéger du soleil (vêtements, chapeau, crème solaire protectrice), l’hydrater avec des crèmes et la masser quotidiennement.
Dans les cas les plus simples, il suffit d’exciser la cicatrice défectueuse et de refermer avec une technique de suture parfaite pour espérer obtenir une nouvelle cicatrice plus discrète.
Un délai de plusieurs mois (parfois jusqu’à un à deux ans) est nécessaire pour apprécier l’aspect définitif de la cicatrice.
Il faut bien comprendre que la cicatrisation reste un phénomène aléatoire dont la qualité ne peut en aucun cas être garantie. La parfaite maîtrise technique d’un chirurgien plasticien qualifié et spécifiquement formé à ce type d’intervention permet de mettre toutes les chances de son côté mais ne supprime pas cet aspect aléatoire.

HYPERHIDROSE

Quelques millions de glandes sudoripares recouvrent le corps et produisent le liquide transparent que nous appelons la sueur.
Le corps produit la sueur pour aider à contrôler sa température.
Certains facteurs déclencheurs peuvent provoquer la production de sueur, comme les températures élevées, l’exercice physique, un état de nervosité, la peur ou l’embarras. Chez les personnes atteintes d’hyperhidrose, la quantité de sueur produite est plus importante même quand la température est fraiche.
La toxine botulinique est utilisée pour l’hyperhidrose focale des aisselles, les paumes des mains et les voûtes plantaires.
Le traitement nécessite une injection dans la zone souhaitée, c’est la toxine botulinique qui bloque les signaux des nerfs aux glandes sudoripares.
On administre les injections dans la peau (intradermiques) tous les 8 mois environ.

Vous trouverez sur cette page toutes les informations pouvant répondre à certaines questions que vous vous posez.
N’hésitez pas à contacter le cabinet du docteur Martin pour toutes informations suplémentaires ou pour une prise de rendez-vous.

contactez-nous

Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux